Histoire

Introduction au monde d’Arkadia

 

Les guerres divines

 

Au fil des siècles, un dieu parvint à supplanter les autres et il enseigna à ses adeptes qu’il était le dieu unique et que la magie était l’œuvre du mal; son culte s’élargit sans cesse, s’accaparant de plus en plus de fidèles des autres religions. Les divinités d’Arkadia se rendant compte qu’elles n’avaient plus de pouvoir sur le bas-monde décidèrent de retourner en leur terre natale. Mais, hélas, leurs parents, Obéron et Titania, avaient mis au monde d’autres dieux et ces derniers ne voulurent point céder la place à leurs aînés. Une immense guerre éclata entre les aînés et les cadets, guerre de laquelle nul ne sortit vivant. Toutefois, dans les terres d’Arkadia, certains peuples survécurent aux batailles divines. Ces derniers étaient les gens natifs de ce monde, soit les Elfes, les Nains, les Orques et quelques monstres. Ces diverses peuplades se répandirent sur les terres formant ainsi plusieurs régions prospères. Les Orques essayèrent de conquérir les Elfes et les Nains, mais ceux-ci firent alliance et repoussèrent l’ennemi dans la région de Lazaroth. Par la suite, ils consolidèrent leurs défenses, afin d’éviter d’autres invasions.

Mais la paix nouvelle n’était qu’illusoire, car la mort des dieux, suite à leur guerre sanglante, avait libéré de puissantes vagues d’énergie magique, qui créèrent de multiples brèches interdimensionnelles entre le bas-monde et celui d’Arkadia. Ces déchirures formèrent des portails dans plusieurs époques du bas-monde, ouvrant des passages depuis la préhistoire jusqu’à la Renaissance. Les vents et croyances magiques ayant presque disparu dans les époques plus modernes, les portails ne purent y apparaître. C’est ainsi que plusieurs Humains, natifs du bas-monde, trouvèrent les différents portails et apparurent dans plusieurs régions du monde d’Arkadia. Cette espèce, ayant une croissance plus rapide que les races natives d’Arkadia, se répandit à une vitesse épidémique dans une grande partie du continent. Un dénommé Athor, étant un maître de guerre et un politicien hors pair, réussit à lever une armée d’une puissance inégalée et, avec elle, il envahit la majorité des régions arkadiennes et se nomma Empereur après avoir conquis presque tout le centre du continent.

L’Empereur Athor instaura dans son territoire un système économique et commercial d’une si grande importance que les royaumes voisins durent adopter la monnaie impériale. L’Empire occupa en très peu de temps une place centrale dans le commerce, faisant tout aussi rapidement naître le conflit entre les peuples lui étant loyaux et ceux qui s’opposant à son règne. Les guerres pour la possession de territoire devinrent monnaie courante et, grâce au commerce et à la production d’effectifs militaires, l’Empire remplit considérablement ses coffres et agrandit ainsi son armée, déjà considérée invincible. Cette puissance monétaire et militaire lui assura une place de prédilection au sein des différents royaumes d’Arkadia. La province centrale de l’Empire fut nommée Gothera et les Gothérois furent dès lors reconnus comme étant le peuple prédominant du monde d’Arkadia.

 

Anthologie d’histoire du monde d’Arkadia

L’Ère impériale et un bref historique de notre monde (rédigé en l’an de Grâce 116)

L’histoire connue du monde d’Arkadia remonte à 2500 années, alors que la dernière guerre divine venait à peine de se terminer et que le premier continent habité de ce monde fut englouti sous les mers, emportant avec lui les souvenirs et écrits du passé plus lointain.

Ce premier continent, nommé Ardasia, fut la proie de multiples cataclysmes qui finirent par le sombrer. Les elfes et les nains furent les premiers à fuir la catastrophe imminente et à atteindre le continent du centre, qu’ils nommèrent Arakad. Ils furent suivis des autres peuples, et plusieurs guerres et conquêtes délimitèrent leurs territoires. Les Ardasiens, premiers humains à arriver sur Arakad depuis le continent Ardasia, décidèrent de ne pas se mêler aux conflits et fondèrent différentes sociétés humaines, qui se  contentèrent du statut de petits clans éclatés ou de communautés restreintes, qui s’éparpillèrent partout à travers les terres. Alors qu’orques, elfes et nains se font la guerre, les portails s’ouvrent depuis le Bas-monde et introduisent en Arakad des Humains de différentes époques, qui adoptent rapidement ces terres comme leur terre promise, diversifiant ainsi les cultures du continent.

Il y a près de 150 ans à ce jour, celui qui allait devenir le plus grand stratège du continent d’Arakad, Athorius du Clan Greffenswald, parvient à rallier les Elfes et les Nains à sa cause, ainsi que la plupart des autres clans humains, pour repousser les invasions orques aux confins des terres connues.

Lorsque la menace sembla écartée, Athorius fut nommé Empereur par les membres influents de son alliance et l’Empire des hommes s’étendit alors partout au cœur d’Arakad.

D’autres peuples humains, venant du bas-monde et empruntant les différents portails spatio-temporels résultant de l’énergie résiduelle des guerres divines, s’installèrent en Arakad, maintenant appelé Arkadia. D’autres royaumes humains se formèrent, mais les elfes et les nains conservèrent leurs territoires ancestraux, grâce aux arrangements faits avec l’Empereur Athorius Greffenswald, dit Athor 1er.

La plupart des clans d’Orques se réunirent dans la région du Lazaroth, située à l’ouest, et ils y furent confinés suite à la construction de la muraille du Myrmaval, conçue par les efforts réunis de trois régions, celles du Myrdur, du Malcarta et de la Vassalvie.

Le frère jumeau d’Athor 1er, Sygmar Greffenswald, fut guidé par la lumière divine du dieu Lumer et fonda, grâce au soutient de l’Empire, la sainte région du Cartann, située au nord de l’Empire.

La plupart des régions adoptèrent la monnaie impériale et jusqu'à ce jour, l’Empire du centre reste encore la force incontestable et immuable du continent, de par sa puissance, autant militaire que culturelle et économique.

Le savoir du continent d’Arkadia

En ce qui a trait a l’histoire du continent d’Ardasia, aucun document connu ne fut retrouvé suivant le cataclysme. On présume que ceux qui s’enfuirent avant la destruction n’avaient tout simplement pas le temps ou les moyens d’amener ce savoir avec eux.

Quant aux écrits du continent d’Arkadia, ainsi que ses nombreux secrets mystiques et arcanes, ils furent copiés sur des parchemins enchantés et enfermés dans les deux Tours du Savoir, dont l’une se situerait en Vassalvie et l’autre au Drakor. Seuls les grands Maîtres Archivistes et Archimages ont accès à ces écrits jalousement gardés et protégés.

Plus tard, le conseil des Archimages, guidé par le grand Myrdynn, jugea nécessaire de faire des copies de l’ensemble du savoir connu. Il fut donc retranscrit à nouveau, cette fois dans une langue morte et presque totalement inconnue, avant d’être ensuite enfermé dans la Grande Bibliothèque de la tour d’Onyx, située au Malcarta. Les maîtres Archimages reçurent ensuite le mandat, de la part des dieux, de devenir les gardiens de ce Savoir et de s’assurer que celui-ci soit préservé.

Chronologie des évènements historiques majeurs d’Arkadia

- 2530 : 30 ans avant la destruction d’Ardasia, Mordaross, arriva en Arakad pour y fonder un royaume. Des orques venus du continent d’Ardasia tentèrent de conquérir son royaume en tuant la majorité de la population s’y trouvant. Mordaross invoqua alors un puissant rituel, qui le transforma en Liche et qui leva une armée de mort assez puissante pour repousser les armées d’orques jusqu’aux terres du Lazaroth.

-2500 : Dernière guerre divine. Ouverture des portails sur le bas-monde. Destruction du continent d’Ardasia. Arrivée des survivants sur le continent d’Arakad.

- 2450 : Arrivée des premiers humains du Bas-Monde en Arkadia.

-2500 a -2300 : Fondation de la Vassalvie par Ivernor Legrias, un des anciens elfes, survivant des cataclysmes d’Ardasia. Début de fondation de plusieurs royaumes par les différents peuples.

-2500 a -2235 : Fondation du Drakor, par Vegmar Drakorvan, le plus vieil elfe connu en ce monde, donc les rumeurs stipulent qu’il serait plutôt un dragon sous forme elfique.

-2500 a -500 : Les cieux sont recouverts par une tempête de feu pendant 2000 années. Les guerres font rage entre les orques, les elfes noirs, les elfes et les nains. Tous les elfes, sauf les elfes noirs, forment une alliance avec les nains pour essayer de repousser les incursions orques.

- 530 : Destruction de la montagne de Delior. Apparition de la Mer de Feu.

- 500 : Un culte d’Arawn apparait dans le centre du continent, et y construit des voûtes souterraines pour recueillir des artéfacts trouvés par le culte. Le vampire Victor Mordovich reçoit le mandat de garder les voûtes.

-400 : Apparition des premiers Elfes sanguinaires et des premiers Kelvars, en Vassalvie, suite à des abus de la magie et aux multiples expériences magiques exercées.

-400 a -10 : Une multitude de guerres ravagent le monde d’Arkadia et ce pendant quatre siècle et une décennie.Les forces démoniaques et chaotiques massacrent des centaines de villages. Des vagues d’Orques envahissent tout le centre du continent. Les elfes et les nains se retranchent dans leurs cités et tiennent du mieux qu’ils le peuvent.

- 20 : Athorius de Clan Greffenswald rallie les elfes, les nains et les peuplades humaines afin de repousser les orques une fois pour toutes. **21 ans**

0 : Création et fondation de l’Empire, la plus grande puissance d’Arkadia, sous le règne de l’Empereur Athorius, dit Athor 1er. **41 ans**

01 : La province de Gothera est fondée. La citée est construite grâce aux nains et aux elfes de l’alliance.

02 : Fondation de la province de Lioncombre et de ses seigneuries dont Lioncourt.

003-085 : La plupart des régions humaines sont anexées avec l’Empire. Les rois des différents royaumes règnent sous l’autorité de l’Empereur Athor 1er.

20 : L’Empereur, maintenant âgé de 61 ans, cherche tous les moyens pour ralentir son vieillissement et rajeunir. Il fait venir les meilleurs alchimistes du mondes pour qu’ils lui administrent des potions de rajeunissement et des élixirs de vitalité.

21-34: Période de paix et prospérité dans la majorité des régions du monde.

35 : Le général Lorrick prend le contrôle de la région de Ravare sous les ordres de l’Empereur Athor 1er.

85 : Début de la quête d’Ambrose : L’Empereur, maintenant âgé de 126 ans, voit que l’alchimie n’est plus efficace pour le garder jeune et en santé. Il est donc en quête de l’immortalité, et envoie des aventuriers dans la seigneurie de Mirancourt. Aucun aventurier ne revint avec l’Ambrose.

86 : La seigneurie de Mirancourt fut mise sous la gestion des elfes et rebaptisée Sandor.

087- 106 : Tous les êtres vivants, sauf les immortels et les elfes, furent gelés par le dieu Kronos pendant 19 années. Les Elfes prirent soins de maintenir l’Empire pour les humains pendant ce temps. Les Elfes noirs tentèrent de nombreuses fois d’envahir l’Empire, dépourvu de son armée principalement composée d’humains. Les Elfes de Vassalvie purent déloger la plupart des Elfes Noirs se trouvant dans la région de l’Empire.

106 : Première mort d’Akherion Sombrelame. Il revint en chevalier de la mort, grâce aux pouvoirs de Gorthaur le Nécromancien, tué plus tard dans la même année.

107 : Mort de la déesse Atem’ra aux mains de Kael’khan. Mort finale d’Akherion Sombrelame, comte de Lioncourt. Son âme fut exorcisée par Mehrin d’Arcour. Mort de l’archi mage Elrafim, causé par Igor Le Bossu.

108 : Le testament d’Akherion Sombrelame apparut en Lioncourt. Le seigneur Sagremort est reconnu coupable pour ses crimes envers l’Empire et est exilé. Le culte de Malombre tenta de ramener à la vie le seigneur Akherion Sombrelame, mais ce fut Elrafim qui fut ramené a sa place et qui draina Malombre de tous ses pouvoirs.

109 : Instauration de la nouvelle monnaie impériale, remplaçant l’ancienne.

110 : Rébellion du fils d’Athor 1er contre son père. Levée de l’armée des Solaris.

111 : Ouverture du Testament d’Athor 1er et nomination d’Athor II au titre d’Empereur.

112 : Un portail est accidentellement ouvert vers les Abysses. Léviastis s’en prend donc au monde d’Arkadia et essaie de le jeter dans les abîmes. Ses plans échouent et ce grâce aux membres de la famille Roosengoth, du vampire Dimitrius et des aventuriers de Lionourt.

113 : Les enfers d’Helldûr sont ravagés par l’archange Sammael suite au fait que des âmes lumériennes ont été prises sans consentement. Les démons temptent de s’enfuire en Lioncourt.

114 :Lioncourt tombe sous l’emprise des démons du cauchemar par la faute de certains Lioncourtois qui laissèrent le mal le remporter. Le dieu des rêves Argonas se fait enchaîner et Lioncourt devient plongé dans le monde des cauchemars.

115 : Grâce a la pierre d’éveil et aux champions des rêves, Lioncourt est libéré des cauchemars. Lioncourt devient un lieu de paix et de sérénité. Un appel provenant du village de Wolfencrow est lancé aux habitants de Lioncourt. La plupart d’entre eux, migrent vers Wolfencrow, semblant étrangement dénudé de ses anciens habitants. Plusieurs répandent la rumeur qu’ils ne sont pas dans leur monde d’origine, mais plutôt dans une version parallèle du monde d’Arkadia qu’ils ont connus. Apparition des Ratfolks en Empire.

116 : Wolfencrow subit des attaques de l’avatar du Dieu du Meurtre. Un des aventuriers s’est sacrifié avec la Croix de St-Lother pour fermer le portail des ombres, qui fut rouvert plus tard par une clef pyramidale. Le marteau de la Justice servit de vaisseau pour des énergies divines, amassées dans le but de tuer l’avatar, mais sans la Croix de St-Lother, ce dernier ne put être assez affaibli pour être tué avec l’objet. Blasé et complètement désintéressé au sort de Wolfencrow, l’Avatar décida de quitter le village en laissant sous-entendre qu’une menace bien pire pourrait revenir en son absence.